Skip to content

20 février 2014

Critique du film WOLF par les élèves de la classe de 4e2

I. Fiche technique :

Titre : WOLF.

Couleur.

Date de sortie : 1994.

Nom du réalisateur : Mike Nichols.

Pays d’origine : États-Unis.

Genre du film : Fantastique.

Acteurs principaux :

-Jack NICHOLSON : Will Randall.

-Michelle Pfeiffer : Laura Alden.

-James Spader : Stuart Swinton.

-Kate Nelligan : Charlotte Randall.

•Durée : 215 minutes.

II. Résumé :

Will Randall, éditeur new-yorkais réputé, est mordu une nuit de pleine lune par un loup renversé en voiture dans le Vermont. Très vite, il change et devient incontrôlable. Licencié par le magnat Alden qui confie l’édition à son protégé Stuart, puis trompé par sa femme Charlotte avec le même jeune homme, Will fait la rencontre de la fille d’Alden, Laura. Les semaines passent et Will développe des instincts de plus en plus sauvages, proches de ceux du loup qui l’a mordu. Il tente alors de reprendre son poste de force au jeune Stuart.

Entre-temps, il rend visite au Dr Vijay Alezais, qui lui donne une amulette pour le protéger. Randall conserve l’amulette afin qu’il ne se transforme pas à la prochaine pleine lune, mais il est bientôt responsable de plusieurs meurtres dans la ville, sous sa forme animale. Bientôt, le corps de sa femme est retrouvé mutilé et Will est soupçonné. Horrifié, il s’enferme. Au même moment, Laura reçoit un appel d’un détective qui lui dit que de l’ADN « canin » a été retrouvé sur le corps de Charlotte.

Alarmée, la jeune femme se rend au poste de police. Là, elle se heurte à Stuart qui, visiblement, est lui aussi devenu « un loup » après avoir été mordu par Will. Laura s’empresse de revenir à son chalet mais le jeune homme la retrouve et tente de la violer. Will se libère et les deux monstres se battent. Stuart est alors abattu par Laura et Will fuit dans la forêt, à l’approche des autorités. Laura, quant à elle, commence à ressentir à son tour les effets de la métamorphose…

III.  Analyse :

1. Le réalisateur :

Michael Igor Peschkowsky, plus connu sous le nom de Mike Nichols, d’origine allemande,  né le 6 novembre 1931 à Berlin.

Les principaux films qu’il a réalisés par ailleurs :

1966 : Qui a peur de Virgina Woolf ?

1967 : Le Lauréat

1989 : Working Girl

1998 : P rimary Colors

2004 : Closer entre adultes consentants

2007 : La Guerre selon Charlie Wilson

Mike Nichols n’a pas de style particulier. Il peut faire des films comiques (ex : Catch 22), des films dramatiques (ex : Closer), des courts métrages (ex : Teach me !) ou encore des documentaires          (ex : Guilda Live).

Ses intentions à travers ce film

Le réalisateur cherche à faire des films qui touchent tous les publics, y compris celui de la télévision. Il est d’ailleurs la personnalité préférée des américains depuis près de dix ans. Il tente de mettre en scène le rude milieu du travail, où les hommes adoptent bien souvent des comportements primitifs. Ainsi, tous les coups bas sont permis pour satisfaire des ambitions démesurées.

Parce qu’il a été mordu, Will Randal se montre plus combatif, comme si la présence en lui du   loup le poussait à rester un chef de meute.

Mike Nichols veut montrer que notre société moderne est pire que la vie sauvage d’un loup. Son héros est victime du monde impitoyable des hommes, de leur injustice, de leur soif de pouvoir et d’argent.

2. Les décors :

Les décors ont été élaborés par Jim Dultz et Bo Welch. Ils sont bien constitués. Il y a beaucoup de scènes tournées la nuit, sans doute pour augmenter la sensation de peur. Les maquillages et les animaux sont réalistes.

3. La musique :

La musique de « Wolf » a été écrite par Ennio Morricone.

Ennio Morricone (né le 10 novembre 1928 à Rome) est un compositeur et chef d’orchestre italien, réputé notamment pour ses musiques de films, en particulier celles réalisées pour son ami et camarade de classe Sergio Leone. Sur une carrière s’étalant sur plus d’un demi-siècle, la popularité de ses musiques depuis les années 1960 en a fait une des personnalités les plus importantes et influentes du cinéma italien, puis mondial.

C’est surtout avec Sergio Leone et la partition de « Pour une poignée de dollars », qu’Ennio Morricone acquiert une renommée internationale.

Il obtient un triomphe en signant la musique de films Western, comme  Le Bon, la Brute et le Truand ou  Il était une fois dans l’Ouest.

Le succès discographique accompagne par ailleurs souvent ses œuvres, comme la chanson Here’s to you interprétée par Joan Baez pour  Sacco et Vanzetti ou le fameux  Chi Mai qui rythme Le Professionnel avec Jean-Paul Belmondo.

Il compose par ailleurs la bande originale de succès tels que  Le Clan des Siciliens en 1969, 1900 ,  Les Moissons du cielLe Pré,  Il était une fois en Amérique, ou encore Mission, pour lequel il est nommé aux Oscars.

Durant la 79e cérémonie des Oscars en 2007, il est récompensé par un Oscar d’honneur pour l’ensemble de sa carrière.

4. Le scénario :

Film mis en scène par : Mike Nichols

Qu’a-t-il de différent ou d’original par rapport aux autres scénarios portant sur ce thème ?

Généralement dans les films fantastiques, les personnages sont méchants, cruels, … alors que dans ce film, Will est un personnage attachant dont on tombe amoureux malgré sa transformation.

Les transformations se font petit à petit et le suspens est garanti.

5. Les dialogues :

On peut relever le vocabulaire qui met en valeur la transformation fantastique :

« Espèce de bête sauvage », message de sa femme sur le répondeur.

« Grrr ! », avant de mordre Stuart dans le hall de son immeuble.

« Comment tu peux boire de la tequila ?… » dit Will à son collègue , alors qu’il est loin de lui et il ajoute : « Ca empeste à un kilomètre. »

« Je ne fais que marquer mon territoire » dit Will à Stuart quand il urine sur ses chaussures.

«Je peux le sentir : ça empeste à un kilomètre » dit Laura au commissaire Bridger qui a également bu de l’alcool à la fin du film.

6.Les effets spéciaux :

Pour renforcer le côté fantastique, le réalisateur filme les séquences dans l’obscurité, dans un paysage triste et hivernal, à contre jour. Il filme la peur des gens plutôt que la bête elle- même. Il y a aussi des scènes au ralenti, en particulier les sauts et les bonds.

Les costumes sont classiques des années 90 et les maquillages sont utilisés pour montrer la transformation : la couleur des yeux, la barbe, les poils sur la blessure, sur tout le corps, les oreilles pointues, la calvitie qui disparaît.

7.Les atouts /points négatifs du film :

a) Les atouts :

Le début du film nous met tout de suite dans l’ambiance et dans le thème : l’accident avec un

loup une nuit de pleine lune, dans une forêt enneigée.

Le Mystère est renforcé par des scènes nocturnes, dans une grande propriété isolée, en pleine

forêt ou dans un parc où l’on s’attend à tout moment à voir surgir le loup. Les réactions de

terreur des animaux vis-à-vis de Will annoncent sa transformation.

b) Les points négatifs :

Les actions étaient prévisibles mais il y avait du suspens, malgré certaines actions un peu

longues.

c) Réception du film :

Ce film est à gros budget (près de 70 000 000 $).

Il a fait près de 1 300 000 entrées en France, ce qui est assez conséquent.

Pourtant, la même année, des films comme  Forest Gump ou The mask ont fait entre 3 et 4

Millions d’entrées en France.

Il a eu de nombreux prix comme le « Saturn Award du meilleur scénario ».

Et il a été nominé aux « Saturn Award du meilleur acteur (Jack Nicholson), de la meilleure

actrice (Michel Pfeiffer), du meilleur second rôle masculin (James Spader), du meilleur film

d’horreur et du meilleur maquillage. De plus, la même année, le musicien Ennio Morricone a

été nominé le « Grammy Award de la meilleure musique de film ».

En savoir plus... Actualités, Français

Comments are closed.