Skip to content

24 mai 2013

Bienvenue aux correspondants

Les jeunes Allemands et Français ont du plaisir à vivre ensemble, surtout dans le cadre du château des Rohan.  PHOTO DNA

Les jeunes Allemands et Français ont du plaisir à vivre ensemble, surtout dans le cadre du château des Rohan. PHOTO DNA

Du 29 avril au 3 mai, 14 élèves du collège Poincaré accueillaient 13 correspondants de la Realschule de Donaueschingen.

Ces échanges linguistiques ont toujours du succès et permettent de créer des liens avec le pays voisin, en vue d’un Abibac ou d’un emploi futur en Allemagne. Sylvie Kinder, professeur d’Allemand, aidée par l’équipe des enseignants de cette matière, organise l’accueil des élèves de Donaueschingen. Les professeurs souhaitent favoriser les relations entre chaque jeune et son partenaire, d’où l’idée d’une marche en forêt en duo vers la fontaine Mélanie, en conversation de découverte mutuelle en chemin et des jeux à l’arrivée.

Bien sûr, des visites sont programmées pour connaître la région et ses spécificités : musée du verre à Meisenthal, sortie au Haut-Koenigsbourg, à la bibliothèque humaniste de Sélestat, visite de la maison du pain d’épices Lips à Gertwiller, rallye dans Saverne, et une journée en famille pour découvrir Strasbourg, sans oublier une matinée au collège pour expérimenter le rythme scolaire français. Mme Weimer, la principale, soutient et favorise les échanges linguistiques pour une ouverture des collégiens. La mairie aime recevoir les jeunes allemands et leurs professeurs de Français, Jutta Binder et Stefanie Stumm, partenaires de l’échange depuis quelques années.

Cinquante ans de jumelage

l’an prochain, Saverne et Donaueschingen célèbrent 50 ans de jumelage avec des festivités culturelles, sportives et économiques ici et là-bas. Pour l’heure, Paola Criqui, adjointe au maire, reçoit les acteurs de l’échange et cinq professeurs au château des Rohan. Anika, jeune fille au pair allemande, traduit ses propos. L’élue souhaite la bienvenue et évoque l’importance d’associer fête et travail, « d’abord l’effort ensuite le réconfort ! »

Elle espère pour tous ces jeunes des séjours surprenants à découvrir les différences, enrichissants avec la possibilité d’élaborer des projets. « La connaissance de l’Allemand est un véritable atout. Le cursus bilingue dès le plus jeune âge existe en Alsace depuis plus de 20 ans », rappelle-t-elle. Paola Criqui remercie aussi les professeurs qui s’investissent pour les voyages et les accueils. Mme Kinder distribue des récompenses aux trois meilleurs duos du jeu « l’équipe qui se connaît le mieux » et les trois vainqueurs du questionnaire rallye de Saverne. Un verre de l’amitié franco-allemande est offert, juste avant le départ des Allemands.

En savoir plus... 2012-2013, Actualités, Allemand

Comments are closed.